Actualité Publié le 15/09/2011


Le diplôme de bon élève a été décerné, cette année, au syndicat de la plâtrerie lequel a été le premier à inscrire son assemblée générale dans le calendrier des réunions du second semestre.

 

Une assemblée générale au cours de laquelle le président Sanchez a dressé un tableau complet de l’activité du bâtiment et plus particulièrement de celle des plâtriers, staffeurs et poseurs de placo.

 

Acteurs essentiel des techniques d’isolation, les professionnels présents se sont montrés bien sûr très attentifs aux propos du président lorsque ce dernier a abordé la question des nouveaux marchés notamment ceux de la rénovation énergétique.

 

Pour André Sanchez le second œuvre ne doit pas se laisser doubler sur ce type de marché et d’ajouter que l’offre globale n’exclue ni les PME ni le entreprises de second œuvre.

 

S’agissant de la révision du DTU 25.41 le président a beaucoup insisté sur le rôle de l’union nationale UMPI face aux intérêts des industriels fabricants qui pour des raisons évidentes tentent de se servir de la normalisation pour asseoir leur hégémonie sur l’ensemble de la filière.

 

Autre sujet de réforme le BT 08 dont la structure devra davantage répondre à la réalité des coûts supportés par l’entreprise.

 

En seconde partie, M. Alain Tisseyre, ingénieur acousticien, s’est livré à un exposé des plus intéressants sur la performance acoustique des ouvrages en plaque de plâtre.