Actualité Publié le 24/10/2013


Les membres du syndicat de la peinture se sont réunis le 22 octobre dernier afin de convenir d’un plan d’action des plus variés.


Considérant tout d’abord qu’il était temps pour eux de s’interroger sur la perception de leur métier auprès de leurs clients et des maîtres d’œuvre les participants sont convenus d’élaborer ensemble un questionnaire destiné à leur apporter un éclairage auquel ils ne s’attendent pas nécessairement.


Point de masochisme dans ce délicat exercice le but est tout simplement d’acquérir des repères en vue de lancer une campagne de communication avec l’aide des professionnels du secteur.


Autre sujet, dans un domaine tout différent, celui de la sous-traitance, notamment concernant les travaux de gouttelette, les membres du syndicat souhaitent à ce propos mettre au point un formalisme permettant de sécuriser leurs relations avec leurs partenaires prestataires. Des propositions seront présentées lors d’une future rencontre.


Le président Capdevila a, à cette occasion, présenté la charte ETHIBAT qui doit être adressée le même jour à l’ensemble des adhérents du syndicat.


Dans un domaine plus pratique le syndicat et l’ARCE, association régionale chargée des questions environnementales, proposeront sous peu une aide à la constitution de dossier de subventions accordées par l’agence de l’eau Adour Garonne en vue de l’acquisition de machine fixes ou portatives permettant le nettoyage des matériels de peinture dans des conditions respectueuses de l’environnement.


Bien sûr la RGE n’a pas été oubliée dans la discussion ce qui suscita beaucoup d’intérêt de la part de tous et forcément un certain recours en grâce de QUALIBAT de la part de ceux qui s’en étaient quelque peu éloigné au cours des années passées et qui dit RGE dit aussi formations FEEBAT.


A ce propos le syndicat envisage de rejoindre le syndicat des plâtriers qui a décidé il y a quelques semaines d’organiser des formations FFEBAT au bénéfice de ses ressortissants.


Enfin, fort du succès de la première édition, le syndicat a décidé de renouveler une session de formation de chef d’équipe peinture dans les prochaines semaines, les inscriptions effectuées en cours de séance laissent augurer positivement de la suite.


Les membres du syndicat se sont quittés en se donnant rendez vous le 12 novembre pour examiner les premiers éléments de la campagne de communication et pour assister à une démonstration de la machine à nettoyer les matériels d’application de peinture.